Financement des TPME

Maroc PME initie un nouveau programme pour les TPME et simplifie les anciens

Pour une meilleure visibilité, une meilleure lecture de ses nombreux programmes, Maroc PME a procédé à un relifting en profondeur de ses programmes. Une reconfiguration de son offre qui s’accompagne d’un nouveau programme.


« Tatwir » : c’est le nom de la nouveauté que Maroc PME vient de mettre en place. L’objectif de ce programme est de réaliser un « accompagnement de bout en bout pour développer les investissements dans les secteurs industriels prioritaires, encourager l’intégration industrielle et les investissements dans les produits non encore ou faiblement industrialisés au Maroc et promouvoir l’accélération du développement des TPME à fort impact (Scale-up) », précise le document de l’agence. Le programme est destiné aux TPME industrielles dont le chiffre d’affaires est inférieur à 200 millions de dirhams et couvre 4 domaines prioritaires : l’accompagnement et le soutien à la croissance verte des TPME Industrielles ; l’appui à l’Innovation, à la R&D et de l’industrie 4.0 ; l’accélération des TPME à fort potentiel (Scale-up) ; le renforcement de l’intégration industrielle et des investissements dans les produits non encore ou faiblement industrialisés au Maroc. L’agence compte apporter un appui multiforme intégrant soutien à l’investissement, assistance technique et conseil aux projets sélectionnés dans le cadre du financement de ce programme. Puis, pour chaque domaine prioritaire, des appels spécifiques seront lancés.

Lire aussi | Bank Al-Maghrib : la part des crédits bancaires accordés aux TPME en amélioration

Simplification des anciens programmes

Dans cette dynamique, l’agence dédiée aux TPME a procédé à une révision et à une simplification de ses offres pour offrir aux entreprises candidates à ses financements une meilleure lisibilité/visibilité. Ainsi :

Pour « Mouwakaba », il est réalisé le passage de 5 programmes (Moussanada, Accélération JEI, Tahfiz, Créativité TPE, Créativité PME) à 1 programme unique. Ce dernier va permettre (1) la prise en charge à hauteur de 80% au lieu de 70% du coût de l’accompagnement relatif à l’assistance technique pour les PME et 90% pour les TPE, (2) le relèvement à 2 millions de dirhams au lieu de 1 million de dirhams du plafond d’appui aux projets de créativité et co-développement pour les TPE, (3) l’intégration d’une nouvelle offre Cap Compétences dans le programme MOUWAKABA.

Pour « Istitmar », les 4 précédents programmes (Imtiaz Croissance, Istitmar Croissance, Imtiaz Technologie, Istitmar Technologie) sont revus en 1 programme unique. Les caractéristiques de ce programme unique sont (1) un appui supplémentaire de 5% pour les projets réalisés dans les provinces et les préfectures en dehors de l’axe atlantique Tanger- Casablanca, (2) des conditions d’accès et de paiement simplifiées.

Ce travail de simplification permet d’améliorer la lisibilité de l’offre en la regroupant autour de 2 programmes avec des taux plus avantageux.

Sur le point des conditions d’accès et de paiement simplifiés, Maroc PME a synthétisé ce travail en trois points principaux : conditions d’accès assouplies, processus de paiement accéléré, conditions de déblocage de la prime clarifiées.

Lire aussi | Interdiction de déplacements au Maroc : CTM et ONCF procèdent finalement au remboursement des billets

Conditions d’accès assouplies :

Acceptation de la déclaration sur l’honneur au moment du dépôt des dossiers de candidature

Ne sont exigées les attestations de régularités fiscale et sociale que lors du 1er déblocage de la prime

En cas de difficulté, sont acceptés les accords de régularisation conclus entre la DGI et la CNSS

Dispense de la lettre de recommandation de la banque en cas d’auto-financement

Dispense de l’attestation sur l’honneur portant engagement d’auto-financer le projet

Processus de paiement accéléré :

Allègement des dossiers de paiement relatifs à la 1ère et 2ème tranche de la prime en exigeant uniquement les justificatifs de régularité fiscale et sociale et l’attestation bancaire

Accompagnement de l’entreprise dans la préparation des dossiers de paiement

Conditions de déblocage de la prime clarifiées :

Déblocage lié à la réalisation de l’investissement et au prorata du taux de réalisation de l’objectif global d’emploi.

 
Article précédent

Coronavirus : 500 nouveaux cas, 21.387 au total, mardi 28 juillet à 18h

Article suivant

Carburant : SM le Roi ordonne la création d'une commission d'enquête !