Télécommunications

Maroc Telecom : les résultats tirés par l’activité à l’international

Le Groupe Maroc Telecom a réalisé, au titre du premier trimestre de 2021, un chiffre d’affaires (CA) consolidé de 8,9 milliards de DH, en baisse de 4,2% par rapport à la même période un an auparavant (-5% à taux de change constant).

Ce chiffre d’affaires a été impacté par un contexte difficile, marqué par les conséquences de la crise du coronavirus (Covid-19) et de l’environnement réglementaire, indique Maroc Telecom, précisant que la baisse des activités Mobile au Maroc a été compensée partiellement par la bonne dynamique de croissance du Haut Débit Fixe au Maroc et des activités des filiales Moov Africa. Ainsi, les activités au Maroc ont affiché une baisse du CA au T1-2021 (-9,5% par rapport à la même période de 2020), fait savoir la même source, ajoutant que la hausse des revenus Fixe (+2,2%), sous l’impulsion de la Data, ne compense pas la forte baisse des revenus Mobile (-16,3%) qui pâtissent de la concurrence et du contexte réglementaire, en particulier sur le segment de la Data prépayée. Pour ce qui est du CA Mobile, il a perdu 16,3% par rapport au T1-2020, pour atteindre 2,966 milliards de DH.


Lire aussi | L’Institut CDG entame son cycle de webinaires pour la saison 2021 [Vidéo]

Le revenu des services sortants a, quant à lui, reculé en raison du contexte réglementaire et concurrentiel, en particulier sur le segment de la Data prépayée, tandis que le revenu des services entrants a été impacté par les baisses de tarifs de terminaison (TA) de 35% et pâtit toujours des effets du covid-19 sur les activités de l’international et du roaming. Le résultat net ajusté part du groupe (RNPG) de Maroc Telecom s’est quant à lui établi à 1,47 milliard de DH au titre du premier trimestre de 2021, en repli de 7,7% (-8,1% à taux de change constant) par rapport à la même période de l’année précédente. Le résultat opérationnel (EBITA) ajusté consolidé de Maroc Telecom s’est, de son côté, élevé à 2,74 milliards de DH, en baisse de 5,7% (-6,2% à taux de change constant) sur une tendance similaire à celle de l’EBITDA, indique le groupe.

Pour leur part, les activités Fixe et Internet au Maroc ont réalisé un CA de 2,37 milliards de DH, en hausse de 2,2% par rapport au T1-2020, porté par la hausse des parcs ADSL et FTTH. Concernant les activités du groupe à l’International, elles ont enregistré un CA de plus de 4,29 milliards de DH, en progression de 2% (+0,4% à taux de change constant) grâce à la croissance soutenue de la Data Mobile (+15,8%) et des services Mobile Money (+21,9%). Hors baisse des terminaisons d’appels, ce CA est en augmentation de 2,2% à change constant. À noter que Le nombre de clients du Groupe Maroc Telecom a atteint plus de 73 millions au titre du premier trimestre de cette année, en hausse de 6,8% par rapport à fin mars 2020. « Dans un contexte toujours marqué par la crise sanitaire liée au Covid-19, le Groupe Maroc Telecom termine le premier trimestre avec des résultats opérationnels tirés par ses actifs à l’International. Sa stratégie de diversification fait à nouveau ses preuves et améliore sa résilience dans ce contexte de crise », s’est félicité Abdeslam Ahizoune, président du directoire de l’opérateur historique.

Lire aussi | Le français Chryso concrétise son projet d’implantation au Maroc

Le Groupe poursuit son plan d’économie et parvient à maintenir sa profitabilité, et oriente ses investissements vers le renforcement des réseaux, des infrastructures et l’amélioration de la qualité de service, a-t-il poursuivi. « Le caractère aujourd’hui encore incertain de cette crise quant à sa durée et son ampleur sur l’économie, incite le Groupe à rester vigilant et entièrement mobilisé pour la surmonter », a conclu Abdeslam Ahizoune.

 
Article précédent

L’Institut CDG entame son cycle de webinaires pour la saison 2021 [Vidéo]

Article suivant

Produits alimentaires : 552 infractions constatées depuis le début du Ramadan