Dossier

Nouveau modèle de développement : vers la consécration d’un nouveau Pacte social

Depuis au moins deux décennies, des réformes stratégiques ont été lancées. Les résultats permettent de constater objectivement une réduction du taux de la pauvreté absolue, la résorption des bidonvilles, l’extension et la modernisation des infrastructures, l’engagement du Royaume dans la lutte contre le réchauffement climatique à travers notamment le programme des énergies renouvelables, la réforme de la Moudawana, la réintégration réussie du Royaume dans le continent Africain (…). Mais l’impact réel sur les conditions de vie de la majorité de la population, en particulier les catégories sociales vivant dans la précarité, demeure faible. Le processus interactif ayant donné naissance au rapport sur le nouveau modèle de développement (NMD) soumis au Souverain, le 25 mai, est d’abord un acte historique hautement symbolique et fondateur. Pour la première fois dans l’histoire nationale, a eu lieu un débat public entre Marocains sur la question du développement, de ce fait érigée en priorité nationale.


Lire aussi | Les facultés privées de médecine arrivent en force !

Le rapport ne comporte pas des « solutions miracles ». Il se veut comme le point de départ d’une mobilisation collective. Non statique, le premier défi réside dans son appropriation par tous les acteurs politiques, économiques, culturels et médiatiques. C’est une vision qui tend vers un consensus historique. Poursuivre la lutte contre la pauvreté et la précarité en réduisant les disparités sociales et territoriales, lier étroitement croissance et inclusion, booster l’investissement  dans les secteurs à haute valeur ajoutée, mettre la dignité humaine au centre des préoccupations des politiques publiques (…).

Tout cela est possible, à condition de contribuer à l’émergence d’une vision globale, stratégique et partagée, déclinée de manière cohérente en politiques publiques qui convergent, et surtout en mettant en place des mécanismes de redevabilité et de reddition des comptes, pour mettre fin à la confusion ou dilution des responsabilités politiques et technico-administratives. Non exhaustif, le rapport sur le NMD, une fois approprié par les forces vives de la Nation et par tous les citoyens…

Lire aussi | Déploiement de Pathé au Maroc : le premier multiplex retardé pour 2022

Lire la suite dans votre e-magazine Challenge en cliquant sur la couverture.

Autres sujets du dossier :

– Des acquis à consolider et des défis nouveaux à relever

– Chakib Benmoussa explique le Nouveau modèle de développement

– NMD : Des propositions novatrices Mais aussi des interrogations

– Numérique : faire du Maroc un leader régional

– Ce que coûtera le Nouveau modèle de développement

 
Article précédent

Volvo Maroc : l’ensemble de la gamme Plug-In Hybrid disponible

Article suivant

Les facultés privées de médecine arrivent en force !