Politique

RNI : l’exécution du programme électoral coûtera 275 milliards de DH

Le Rassemblement National des Indépendants (RNI) a clôturé en apothéose, ce mercredi 9 juin à Casablanca, la cinquième et dernière étape de sa tournée nationale d’échanges et d’information. Cette tournée était destinée à la présentation des grandes orientations du Programme des Indépendants lancé par le RNI et qui sera déployé sur toute la période 2021-2026.

Après Agadir, Marrakech, Tanger et Oujda, le parti a posé ses valises à Casablanca. Intervenant lors de cette dernière étape casablancaise, Aziz Akhannouch, président du RNI, a rappelé les différents engagements annoncés par son parti dans le cadre de ce programme plébiscité par un nombre important de citoyens. Cette tournée a permis d’énumérer, à travers le programme des Indépendants, les différents engagements du parti en vue de transformer le quotidien des Marocains notamment dans un contexte impacté par les séquelles de la crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19.


Le président du RNI a précisé par ailleurs que les mesures proposées n’ont pu être mises en place du fait que le parti ne gère pas le gouvernement mais y participe dans le cadre de la coalition gouvernementale. En revanche, le parti a réussi à obtenir des résultats positifs et significatifs au niveau de l’ensemble des secteurs ministériels qu’il a eu à gérer. A cet égard, Aziz Akhannouch a souligné qu’il s’engageait à mettre en œuvre son ambitieux programme si son parti obtiendrait la confiance de ses concitoyens lors des prochaines élections législatives.

Lire aussi | Volkswagen T-Roc : désormais disponible dans les concessions

Concernant le chantier lié à la protection sociale prôné par S.M. le Roi Mohammed VI et qui constitue une réelle révolution sociale, Aziz Akhannouch a déclaré que son parti déploiera les efforts nécessaires afin d’accompagner tous les chantiers royaux, notamment celui lié à la généralisation de la couverture médicale et des allocations familiales. Aussi, le président du RNI a réitéré l’engagement de son parti à généraliser le « revenu de dignité » qui sera versé aux personnes âgées, à la mobilité de l’emploi des personnes aux besoins spécifiques et à la mise en place d’une prime de naissance.

Par ailleurs, les Indépendants ont chiffré lors de cette étape de clôture le coût de leur programme décliné en cinq engagements et 25 mesures, qui s’élève à 55 milliards de DH par an. Il s’agit d’un coût additionnel qui est soutenable dont les Indépendants mobiliseront diverses ressources pour le financer. Outre l’impact positif de la croissance sur les recettes fiscales de l’État, le RNI procédera à la réallocation de certaines dépenses, au service de ces chantiers prioritaires pour plus d’efficience budgétaire. Il mobilisera également des ressources additionnelles, notamment à travers les contributions volontaires au fonds Zakat Al Mal et le maintien de la contribution sociale de solidarité.  Le RNI s’engage aussi à ne pas augmenter la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), ni l’impôt sur le revenu (IR), ni l’impôt sur les sociétés (IS), mais à fournir ses meilleurs efforts pour que chacun paie l’impôt qu’il doit. Les garanties liées à la mise en œuvre de ce programme qui bénéficie de l’entière confiance des concitoyens reposent sur l’expérience cumulée par le RNI après plusieurs années de gestion réussie de secteurs ministériels clés.

Lire aussi | Coronavirus : les autorités sanitaires américaines considèrent le Maroc comme pays à faible risque tout en adoptant sa carte complète

Aziz Akhannouch a précisé lors de cette rencontre que le programme des Indépendants était une marque déposée du parti, qui servira de véritable charte pour le RNI et qui permettra aux citoyens de suivre toutes les réalisations du parti. Il a également affirmé que le citoyen marocain méritait d’accéder à des services de santé de qualité, mais aussi à un revenu et à un emploi stable, à une protection sociale solide, à une éducation à même de garantir l’égalité des chances pour tous et à un traitement digne de la part de l’administration, car le citoyen marocain mérite le meilleur.

Pour rappel, le Rassemblement National des Indépendants (RNI) a lancé son «Programme des Indépendants» jeudi dernier à Agadir. Ce programme, qui s’appuie sur des chiffres réalisables, reflète de manière très fidèle les ambitions des concitoyens. Il jette également les bases du contrat politique qui permettra de rendre effectifs les changements tant désirés par les Marocains. Le programme du parti repose sur 5 engagements prioritaires à savoir : une protection sociale contre les aléas de la vie, un système de santé digne, des emplois pour tous, une école de l’égalité et une administration à l’écoute. Ces engagements, qui constituent la base du contrat politique du RNI avec ses concitoyens, ont été formulés suite aux différentes tournées d’écoutes organisées lors des cinq dernières années auprès de plus de 300.000 marocains et Marocaines et au recueil des mesures réalisables et prioritaires.

 
Article précédent

Prétendue «utilisation des mineurs par le Maroc dans la crise migratoire de Sebta» : une résolution contre-productive de quelques parlementaires européens

Article suivant

Marjane s’appuie sur sa plateforme de Nouacer pour améliorer sa logistique [Vidéo]