Pandémie

Tests du Covid-19 : le Maroc entre au top 30 mondial

Après un démarrage des plus timides au lendemain du recensement sur son territoire du premier cas du Covid-19, le Maroc a significativement rattrapé son retard en dépistage de cette pandémie ayant déjà fauché près de 900.000 personnes parmi plus de 27 millions déjà contaminées à travers le monde.


En effet, sur une lancée de près de 25.000 tests par jour depuis le début du mois de septembre, notre pays vient d’entrer au top 30 mondial des nations ayant fourni le plus d’efforts en la matière avec près de 2,1 millions de diagnostics effectués depuis le 02 mars 2020. Une performance qui le situe au 30ème rang mondial en devançant d’un cheveu Singapore et, surtout la Corée du Sud, un pays à la pointe de la fabrication des tests du Covid-19, et un de nos premiers fournisseurs en la matière. Notre pays devance également une kyrielle de pays européens tels l’Ukraine, les Pays-Bas, la Roumanie, la Suède et l’Autriche. Dans ce top 30 mondial qui est dominé par la Chine et les Etats Unis qui revendiquent respectivement 160 millions et 87 millions de tests, le Maroc fait, désormais, partie des deux seules nations africaines qui y figurent avec l’Afrique du Sud dont l’effort de dépistage avoisine les 4 millions d’unités (16ème rang mondial).

Lire aussi | Coronavirus : ce que coûte la prise en charge d’un patient dans une clinique privée

Une telle montée en puissance accompagne également la recrudescence (assez dangereuse du reste) du nombre de contaminations au Maroc depuis quelques semaines, avec un pic enregistré le dimanche 6 septembre avec 2.234 nouveaux cas de contaminations. Et cela n’aurait pas été possible n’eut été la volonté politique des autorités marocaines de faire du dépistage un axe primordial dans leur lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus et, en corollaire, l’augmentation progressive du nombre de laboratoires équipés et habilités à faire le test PCR qui est le type de test virologique le plus fiable jusqu’à présent au niveau mondial et que le Maroc a retenu très tôt comme moyen de dépistage par excellence. Un nombre qui est passé d’à peine trois au début du mois de mars 2020 à près d’une trentaine de laboratoires au moment où nous écrivons ces colonnes.

Lire aussi |Acquisition de la nationalité française : les Marocains en tête

 
Article précédent

Covid-19 : nouvelles restrictions à Casablanca à compter de ce lundi 7 septembre [Officiel]

Article suivant

Mohamed Ben Ouda : « la caméra thermique marocaine sera disponible prochainement » [Vidéo]