Automobile

Tunisie : Le groupe Yazaki transfère deux projets prévus initialement au Cap Bon et Gabès au Maroc

Le groupe japonais Yazaki se serait officiellement résolu à quitter la Tunisie pour le Maroc, rapporte Echaab News, organe de l’Union Générale Tunisienne du Travail.


Yazaki Coroporation a décidé, de transférer deux projets qui devaient voir le jour à Gabès et au Cap Bon, avec à la clef 5000 postes d’emploi, au Maroc, selon la même source.

Lire aussi | Air France prolonge son offre au départ de Tanger

La situation politique et le manque de visibilité ont fait que la société nipponne mette le cap sur le Royaume, malgré les tentatives de plusieurs parties, dont le Secrétaire Général de l’UGTT afin que ces deux projets soient implantés en Tunisie, ajoute le journal syndical.

Pour rappel, l’année dernière, le groupe japonais Yazaki, qui compte déjà trois filiales au Maroc (Yazaki Kenitra, Yazaki Maroc Tanger et Yazaki Morocco Meknès), avait annoncé le projet d’installation d’une quatrième usine à Kénitra.

Lire aussi | Maroc. Une industrie automobile qui a mis le turbo

Le succès du secteur automobile au Maroc ne cesse de croître. Aux yeux de Joe Studwell, expert en politique industrielle en Asie et en Afrique, la croissance de l’industrie automobile marocaine, notamment en liaison avec le développement de Tanger-Med, est un exemple de ce que les gouvernements peuvent faire lorsqu’ils le décident.

 
Article précédent

Air France prolonge son offre au départ de Tanger

Article suivant

Squid Game: la série Netflix qui cartonne aussi au Maroc