Pandémie

Covid-19 : Sinopharm et AstraZeneca pourraient mettre leurs vaccins sur le marché d’ici décembre

Les choses se précisent de plus en plus, en ce qui concerne les vaccins anti-covid actuellement en phase d’essais cliniques. Ainsi, les essais cliniques réalisés par la firme chinoise Sinopharm, se montrent très concluants et le groupe pourrait livrer les premières commandes dont celle du Maroc d’ici décembre 2020 ou janvier 2021. De son côté, AstraZeneca annonce également que son vaccin développé en partenariat avec l’Université d’Oxford doit être approuvé avant les vacances de fin d’année.


Selon ledesk.ma, qui revient sur le sujet dans l’une de ses publications de ce 26 octobre, le vaccin du groupe Sinopharm, avec lequel le Maroc a aussi signé un accord, a été administré à des milliers de Chinois. Force est de souligner que depuis l’été, plusieurs vaccins anti-covid-19 développés par diverses firmes sont en phase d’essai clinique en Chine. Ainsi, étudiants, travailleurs, diplomates chinois, les militaires de l’Armée et bien d’autres ont été vaccinés dans le cadre de ces essais cliniques en cours. On apprend que 13 vaccins chinois sont actuellement en phase d’essais cliniques, dont 4 font l’objet d’essai avancé de phase III pour un échantillon de 60.000 personnes traitées, pas seulement en Chine, mais dans d’autres pays très touchés par le coronavirus à l’instar du Maroc, de l’Egypte ou encore de l’Argentine.

Lire aussi| Aéronautique : l’américain Spirit AeroSystems prend le contrôle de l’usine casablancaise du groupe Bombardier

La Chine a injecté des milliards de dollars dans le développement de ces vaccins anti-covid-19 pour être en mesure de produire 610 millions de doses d’ici fin 2020. Soulignons que Sinopharm entend, quant à lui, produire une capacité de 1 milliard de doses en 2021 dont celle promise au Maroc qui devrait intervenir d’ici décembre 2020 ou janvier 2021. Par ailleurs, on apprend aussi que le vaccin développé par l’Université d’Oxford en partenariat avec le groupe britannique AstraZeneca (avec lequel le Maroc a également un accord) pourrait être prêt avant les vacances de fin d’année.

Lire aussi| Hamid Bentahar, président du CRT Marrakech-Safi : «Il est primordial d’accélérer l’ouverture des lignes aériennes»

Selon Adrian Hill, le Directeur du Jenner Institute qui dirige l’opération, le vaccin doit être approuvé avant Noël afin qu’il puisse être utilisé pour les médecins et les personnes âgées, avant son déploiement dans le reste du Royaume-Uni dès le début de 2021. AstraZeneca précise d’ailleurs, que le vaccin entraîne déjà des réponses immunitaires encourageantes chez les personnes âgées et les jeunes adultes de manière similaire, ajoutant que les premiers résultats viennent alimenter les preuves quant à la sûreté et la réponse immunitaire du vaccin. Force est de noter, que ces données proviennent des premiers essais cliniques dits de phase 2. Il est à noter, que le vaccin est actuellement au stade des essais cliniques de phase III, qui est l’étape qui précède son autorisation par les autorités compétentes.

 
Article précédent

Aéronautique : l’américain Spirit AeroSystems prend le contrôle de l’usine casablancaise du groupe Bombardier

Article suivant

Évolution du coronavirus au Maroc : 3988 nouveaux cas, 203.733 au total, mardi 27 octobre à 18 heures