Automobile

Voitures neuves au Maroc : le marché a progressé de 13,60% en mai

Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ; en tout cas dans celui de l’automobile dans le Royaume. Après un mois d’avril très satisfaisant, le marché des voitures neuves continue de surfer sur un trend haussier à fin mai. C’est ce que révèlent les dernières statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc. Et à en croire ces chiffres, 15 093 véhicules ont été écoulés le mois dernier, soit une progression de 13,60% par rapport à 2019.


À regarder de plus près les chiffres du segment des véhicules particuliers pour ce seul mois de mai, 13 140 voitures particulières ont été vendues contre 11 939 deux ans plus tôt ; soit une progression de 10,06%. Le segment des véhicules utilitaires léger surfe lui aussi sur cette même tendance haussière, les importateurs ayant écoulé 1 953 engins contre 1 347 en mai 2019, en progression de 45%. Un bon mois de mai qui pèse favorablement dans le cumul des ventes. Et pour cause puisque 74 049 véhicules tous segments confondus ont été immatriculés depuis le début de l’année, soit une progression globale du secteur de 11,80%.

Lire aussi |Coronavirus : le vaccin anti-Covid chinois Sinovac reçoit le feu vert de l’OMS

De bons chiffres qui apportent du baume au cœur aux opérateurs automobiles qui n’ont de cesse d’animer leurs gammes de modèles, soit par l’arrivée de nouveautés en plus d’offres promotionnelles tous azimuts taillées sur mesure. Rappelons également que certains importateurs doivent composer également avec les stocks qui leur sont alloués du constructeur, sachant que le secteur automobile mondial est en train de faire face à de nombreuses problématiques, dont celle de la pénurie des semi-conducteurs.

Pas de changement en ce qui concerne le podium des ventes, Dacia maintient son leadership dans le segment des véhicules de tourisme avec 18 882 véhicules vendus depuis le début de l’année, suivi de Renault avec 8 814 véhicules et de Hyundai avec 5 242 voitures vendues.

Lire aussi | La compagnie israélienne Israir commencera ses vols vers le Maroc à partir de juillet

Dans le segment des véhicules de luxe, Audi maintient son leadership avec un cumul de 1 544 livraisons, suivi de BMW (1 426 unités) et de Mercedes (1 186 unités). S’agissant de l’utilitaire léger, DFSK maintient sa mainmise sur le segment (1 738 voitures vendues). La marque chinoise est suivie par Ford (1 012 voitures). C’est Dacia qui s’adjuge la dernière marche du podium des VUL (1 000 unités).

 
Article précédent

Immobilier : une prorogation de l’exonération des droits d’enregistrement en vue [Document]

Article suivant

L’Espagne embourbée