Automobile

Voitures neuves. Le marché poursuit sa belle progression à fin juin

Au titre du premier semestre 2021, le marché automobile des voitures neuves dans le Royaume a enregistré une hausse de 16,4% comparativement à 2019, selon la dernière livrée statistique de l’Association des importateurs de véhicules automobiles au Maroc (AIVAM). Soit 94 025 véhicules vendus depuis le début de l’année jusqu’à fin juin. L’occasion pour les membres de l’Association d’effectuer une conférence de presse nationale afin de donner de plus amples informations sur les performances du secteur.


Un bilan plus que satisfaisant malgré le contexte ambiant lié notamment aux incertitudes sur l’évolution de la pandémie, mais aussi à la crise persistante et consécutive à la pénurie des semi-conducteurs qui affecte les constructeurs automobiles mondiaux. Et si l’on remonte un peu plus dans le temps, ce même premier semestre 2021 a mieux performé que celui de 2018 qui accueillait tout de même du 10 au 22 avril le Salon Expo.

«Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette tendance haussière : confinement, épargne, pouvoir d’achat, volonté de se faire plaisir…», précise Adil Bennani, durant son allocution. Et le Président de l’AIVAM de faire également référence au retour du crédit gratuit, une donne supplémentaire à même d’expliquer le trend haussier qu’enregistre actuellement le marché des voitures neuves.

Lire aussi | Covid-19. Nouvelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire

Concrètement, le segment des voitures particulières au cumul a progressé de 12,79% par rapport à 2019 quand celui des véhicules utilitaires légers affiche une progression de 24,40%. Dans le détail, les marques Opel et Skoda ont réalisé une bonne performance, enregistrant des hausses respectives de 202% et de 53% à fin juin, comparativement à la même période en 2019.

Toujours selon les chiffres de l’AIVAM, le segment des utilitaires légers confirme sa dynamique de croissance, poussé par le transport de marchandises, selon Adil Bennani, soulignant que la marque DFSK reste en tête du podium avec 19,6% de par de marché, suivi par Renault avec 12,8%.

Pour ce qui est du segment premium, il a progressé de 26% durant le premier semestre par rapport à la même période de 2019, Audi maintenant son leadership avec un volume quasiment doublé par rapport à la même période en 2019. À l’occasion de cette conférence, l’accent a été mis également par Adil Bennani sur le regain d’intérêt que connaissent actuellement les motorisations essence.

En effet, leurs ventes ont progressé de 9,2%. Il va sans dire que les blocs diesel continuent de représenter l’essentiel des ventes. Par ailleurs la dynamique des ventes s’agissant des véhicules électrifiés se confirme avec une spectaculaire progression de 65% par rapport à 2019.

Lire aussi | Vaccin anti-Covid-19. La CGEM salue le projet royal

Pour ce qui est du segment premium, il a progressé de 26% durant le premier semestre par rapport à la même période de 2019, Audi maintenant son leadership avec un volume quasiment doublé par rapport à la même période en 2019. Des chiffres très encourageants qui laissent présager que le deuxième semestre de l’année 2021 devrait démarrer sous les meilleurs auspices, malgré la problématique liée à la pénurie des semi-conducteurs et un contexte sanitaire toujours fragile pouvant impacter rapidement toute la filière. Toujours est-il que la confiance, teintée d’une certaine prudence, reste de mise chez les opérateurs du secteur.

À noter que l’AIVAM a profité de cette conférence pour dévoiler son nouveau logo. Et Adil Bennani de préciser : «le choix des couleurs bleu et orange, couleurs complémentaires, font référence à la confiance, la loyauté, l’intelligence, d’une part et à l’énergie et à l’action d’autre part».

 
Article précédent

Évolution du coronavirus au Maroc. 1336 nouveaux cas, 538.589 au total, jeudi 8 juillet 2021 à 16 heures

Article suivant

Comment gagner les élections ? [Par Jamal Berraoui]