High-Tech

WhatsApp force le partage des données avec Facebook

Dès le 8 février prochain, la nouvelle politique de confidentialité de WhatsApp entrera en vigueur. Le but de cette mise à jour est d’autoriser le partage des données des utilisateurs du service de messagerie avec Facebook, rapporte blogdumoderateur.com.


Le service de messagerie instantanée est catégorique : sans accord de cette nouvelle politique, l’utilisateur ne pourra plus bénéficier de son compte WhatsApp à partir du 8 février. Cette mise à jour concerne deux milliards d’utilisateurs et l’entreprise invite les utilisateurs réfractaires à supprimer leur compte, tout simplement. Lors de l’ouverture de l’application, une fenêtre qui informe de la mise à jour des conditions d’utilisation et de la politique de confidentialité va apparaître.

Lire aussi | Maroc : nouvelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire

Concrètement, cette mise à jour permettra à Facebook de récupérer un certain nombre de données afin de mieux cibler les habitudes des utilisateurs. Sur une page dédiée, WhatsApp précise quelles sont les données qui sont partagées : le numéro de téléphone, les données de transactions, des informations sur les interactions ou encore l’adresse IP. Pour Facebook, la nouvelle politique de confidentialité aidera WhatsApp à « exercer, améliorer et développer son activité »notamment avec le développement du service WhatsApp Business. Le groupe cherche en effet des « moyens permettant aux personnes et aux entreprises de communiquer entre elles via WhatsApp ».

Lire aussi | OMPIC : le poste de directeur général à pourvoir [Document]

Après la fusion de Messenger et d’Instagram Direct en septembre dernier, cette nouvelle démarche permet au groupe Facebook de faire un pas de plus vers la création d’un écosystème unique, explique blogdumoderateur.com.

 
Article précédent

Maroc : nouvelle prolongation de l'état d'urgence sanitaire

Article suivant

Ceva Logistics acquiert Asti Group