Coopération

Les relations UE-UA, au menu de la prochaine réunion de la Commission Parlementaire Maroc-UE

La Commission Parlementaire Mixte Maroc-Union Européenne tiendra, les 18 et 19 avril 2017 à Rabat, sa 8ème réunion annuelle, qui sera axée notamment sur le bilan et les acquis de cet organe important pour la coopération politique entre le Maroc et l’Union européenne (UE).


Cette réunion de la commission, coprésidée par le parlementaire marocain Abderrahim Atmoun et la parlementaire espagnole Inés Ayala Sender qui représente le Groupe de l’Alliance Progressiste des Socialistes et Démocrates au Parlement européen, constituera une occasion pour mettre en avant l’expérience et les efforts fournis par le Royaume du Maroc pour faire face à plusieurs fléaux qui sévissent dans la région euro-méditerranéenne, dont la lutte contre le terrorisme et le radicalisme et les questions migratoires, a indiqué mardi 11 avril la Commission.

Au cœur des discussions, et de par le bilan et les acquis qu’elle a accumulés ces cinq dernières années, explique la même source, la Commission Parlementaire Mixte Maroc-UE aura à l’ordre du jour notamment les thématiques de la politique européenne de voisinage, les questions sécuritaires, les questions migratoires, le développement humain et la lutte contre le radicalisme, la coopération économique et commerciale ainsi que la relation Union Européenne-Maroc-Union Africaine.

« Conscients de la grande responsabilité qui incombe aux membres de la Commission Parlementaire Mixte Maroc-UE en leur conférant de contribuer davantage dans le cadre du statut avancé au renforcement et au maintien de la paix et de la sécurité ainsi qu’au raffermissement de la coopération et de la solidarité avec l’Europe, les parlementaires marocains de cette commission souligneront à Rabat l’engagement du Royaume tendant à promouvoir une coopération parlementaire et à renforcer les relations bilatérales avec l’Europe ainsi que les relations triparties entre l’Europe, le Maroc et l’Afrique, avec une ambition d’accompagner la dynamique endogène que connait notre pays et d’accélérer le mouvement du partenariat Maroc-UE », assure le coprésident de la commission, Abderrahim Atmoun.

En marge de cette réunion, les eurodéputés membres de la Commission visiteront l’Institut Mohammed VI de Formation des Imams, Morchidines et Morchidates, le Salon de l’Agriculture de Meknès (SIAM). Ils auront également des entretiens avec les présidents des deux chambres du Parlement, Habib El Malki et Abdelhakim Benchamach, ainsi qu’avec des membres du gouvernement.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Un géant nippon s’installe à Casablanca Finance City

Article suivant

HPCDG devient DXC Technology