Articles taggés

déficit budgétaire

Conjoncture

Le ministre de l’Économie et des Finances a également abordé le déficit budgétaire. La croissance économique devrait atteindre 2,9% en 2019, a indiqué mardi à Rabat le ministre de l’Économie et des Finances, Mohamed Benchaâboun. Il a également relevé que le taux de croissance des activités hors agriculture devrait s’élever

Lire la suite

Conjoncture

Depuis le début de l’année, nombre de secteurs n’ont vu leur situation s’améliorer par rapport à 2018. En cause, la morosité de la conjoncture économique qui se poursuit. C’est ce que confirme la dernière étude de la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) relevant du ministère de L’Économie

Lire la suite

Conjoncture

La croissance économique marocaine devrait se situer à 2,7% en 2019 au lieu de 3% enregistrée en 2018, a annoncé, mardi à Casablanca, le Haut-commissaire au Plan (HCP) Ahmed Lahlimi Alami. Ce ralentissement est imputable au repli de 2,1% de la valeur ajoutée du secteur primaire, ce qui contribuerait négativement

Lire la suite
Projet de Loi de finances

Le projet de loi de finances (PLF) 2018 table sur un taux de croissance de 3,2% avec un maintien de la dynamique des secteurs non agricoles dont la valeur ajoutée devrait s’établir à 3,6% en 2018 contre 2,9% une année auparavant, a indiqué le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani.

Lire la suite
Rapport

Avant le Discours Royal du 18ème anniversaire de la Fête du Trône, Abdellatif Jouahri, Wali de Bank Al-Maghrib, a présenté à SM le Roi Mohammed VI le rapport annuel de la banque centrale sur la situation économique, monétaire et financière au titre de l’exercice 2016. Abdellatif Jouahri ainsi indiqué qu’en

Lire la suite
Economie

En décidant de réduire de 15 milliards de dirhams le budget initialement prévu pour l’investissement, le gouvernement prend le risque de freiner la relance. Le traumatisme du plan d’ajustement structurel des années 1980 revient dans les esprits. Mais Benkirane avait-il le choix ?   15  milliards de dirhams, c’est la

Lire la suite
Economie

Moody’s vient de revoir les perspectives de la notation souveraine du Royaume de stable à négative, même si elle a maintenu la note du Maroc Ba1. Quelles sont les conséquences d’une telle dégradation ? Moody’s vient de revoir les perspectives de la notation souveraine du Royaume de stable à négative. Cette décision Moody’s la motive

Lire la suite