Gaz

Gaz naturel : « Nous sommes concentrés sur la génération rapide de revenus », assure le PDG de Chariot 

Chariot Limited a récemment annoncé ses résultats financiers pour l’année 2023. À cette occasion, Adonis Pouroulis, son PDG, a partagé des informations détaillées sur les progrès réalisés et les projets futurs de la compagnie, en mettant l’accent sur les activités au Maroc.

Chariot a réalisé des avancées notables dans le secteur du gaz naturel au Maroc. L’entreprise a noué un partenariat stratégique avec Energean plc pour le développement des licences offshore de Lixus et de Rissana. Cet accord permet à Chariot de bénéficier d’un soutien financier substantiel et d’une expertise technique précieuse pour mener à bien ses projets. « La finalisation de cet accord marque une étape importante pour Chariot, et nous sommes ravis d’avoir Energean comme partenaire. Ce partenariat nous permettra de maximiser le potentiel de nos découvertes gazières et de progresser vers la production », a déclaré Adonis Pouroulis.

Lire aussi | Chariot annonce une nouvelle découverte de gaz naturel au Maroc

En parallèle, Chariot a obtenu un permis supplémentaire pour la licence Loukos Onshore et a mené une campagne de forage initiale qui s’est conclue avec succès en mai 2024. La découverte de gaz sur le prospect Dartois, grâce au puits OBA-1, constitue une étape clé pour l’entreprise. « Cette découverte confirme notre confiance dans le potentiel de la licence Loukos et ouvre la voie à une commercialisation rapide du gaz, ce qui est crucial pour générer des revenus », a souligné le PDG.

Focus sur la génération rapide de revenus

Pouroulis a insisté sur l’importance de la génération rapide de revenus à travers les activités gazières de Chariot. « Notre priorité est de mettre en production nos actifs le plus rapidement possible pour générer du cash-flow et redistribuer du capital à nos actionnaires. Le Maroc, avec son économie en croissance rapide et sa demande énergétique croissante, offre un environnement propice à la commercialisation rapide du gaz », a-t-il expliqué.

Lire aussi | Lixus-Rissana. Chariot finalise sa transaction avec Energean, signe un contrat de forage près d’Anchois

Chariot prévoit de forer un puits d’évaluation et de développement sur le champ d’Anchois au troisième trimestre 2024. Cette étape est cruciale pour augmenter les ressources en gaz et avancer vers une décision finale d’investissement. « Le forage prévu au champ d’Anchois est essentiel pour renforcer notre position au Maroc et accélérer notre entrée en production », a ajouté Pouroulis.

Expansion dans les énergies renouvelables et l’hydrogène vert

Outre le gaz naturel, Chariot a également réalisé des progrès dans le domaine des énergies renouvelables et de l’hydrogène vert. En Afrique du Sud, l’entreprise a augmenté sa participation dans le trading d’électricité via Etana Energy et poursuit le développement de projets de génération d’énergie solaire et éolienne. En Mauritanie, Chariot avance sur le projet Nour, un projet d’hydrogène vert de 10 GW, en partenariat avec TEH2. « Nous voyons un potentiel immense dans l’hydrogène vert, et le projet Nour pourrait jouer un rôle crucial dans la transition énergétique de la Mauritanie », a précisé Pouroulis.

Lire aussi | Champs gaziers du Gharb. Comment la britannique Chariot compte commercialiser son gaz naturel

Au Maroc, Chariot collabore avec l’Université Mohammed VI Polytechnique et Oort Energy sur des projets pilotes d’hydrogène vert. « Le Maroc est un pays clé pour notre stratégie en hydrogène vert, et nous travaillons en étroite collaboration avec nos partenaires locaux pour développer cette filière », a-t-il indiqué.

 
Article précédent

Mohamed Lahbabi: «Les produits à base de cannabis doivent être encadrés par des professionnels de santé qualifiés»

Article suivant

Ceci est l'article le plus récent.