Archive de l'auteur

Adil Lahlou

Actualité

Après avoir cristallisé toutes les crispations et les colères depuis le début de la fermeture des frontières marocaines à cause de l’Etat d’urgence sanitaire, l’opération de rapatriement des marocains bloqués à l’étranger vaut, depuis peu, aux autorités nationales, éloges et applaudissements. Un réel satisfecit qui mérite bien d’être mentionné alors

Lire la suite
Sécurité

Le département d’État américain vient de publier son rapport annuel sur le terrorisme dans le monde au titre de l’année 2019 . Un document de 304 pages dans lequel il s’attaque de front et d’emblée à l’Iran, au groupe terroriste Daech et met en relief le rôle des Etats Unis

Lire la suite
Santé

« La situation épidémiologique que traverse aujourd’hui notre pays est très rassurante, des résultats rendus possibles grâce à la sagesse et à la clairvoyance de SM le Roi Mohammed VI« , a soutenu le ministre, lors d’une conférence en ligne autour de la thématique « Mission Covid-19: bilan des cliniques privées », organisée par

Lire la suite
L'édito

  L ’inauguration de la plateforme pour l’Industrie aéronautique par S.M le Roi a constitué l’occasion pour parler de l’importance de ce secteur. Nous l’avons écrit, nous le répétons, il y a deux réussites majeures au Maroc : l’automobile et l’aéronautique. Dans les deux cas, l’Etat a conçu les filières et

Lire la suite
L'édito

  L e Haut Commissariat au plan est un instrument sérieux, crédible quoi qu’en pense l’exécutif qui lui reproche de jouer les cassandre. Ses publications, de plus en plus médiatisées ont le mérite de donner des informations circonstanciées chiffrées. Et les chiffres, quand ils sont incontestables, laissent peu de place

Lire la suite
L'édito

    La hausse des prix des carburantsa créé une tension sociale. Unfront est en train de se constituer.L’USFP, l’Istiqlal et les centralessyndicales les plus importantesannoncent des actions concertées. Ladémocratie peut aisément supporterune telle tension. Le problème,c’est que l’exécutif n’a pas de capaffiché. Sénèque disait « il n’y a pasde

Lire la suite
L'édito

    C ’est sous le signe du brouillard ques’opère la rentrée politique. Lesnégociations entre le PJD et le RNItraînent en longueur. On ne sait toujourspas, de manière certaine, si cette allianceva voir le jour. Ce n’est pas une situationanodine parce que l’exécutif a sur la tabledes dossiers brûlants. La

Lire la suite
L'édito

    L e Maroc a réussi, pendant plus d’unedécennie, à contenir l’inflation.Aujourd’hui, elle décolle, elle està 2,8% pour le premier semestre. Lestensions ont été perçues depuis plusieursmois, mais l’exécutif a préféré les ignoreren minimisant leur portée.Le plus grave, c’est que cette poussée esttotalement endogène. Il n’y a pas uneseule

Lire la suite