Articles dans la catégorie

Les chroniques de Jamal Berraoui

Les chroniques de Jamal Berraoui

Monsieur Lekjaâ, ministre du Budget, a fait une déclaration au Parlement, qui aurait dû soulever une tempête. En parlant du salaire des médecins, il a estimé que « passer de 7000 à 8000 DH ne changeait pas la situation ». C’est tout à fait vrai et c’est à son honneur de le

Lire la suite
Les chroniques de Jamal Berraoui

Eric Zemmour, polémiste d’extrême droite, une sorte de Bannon français est crédité de 17 % des voix, ce qui pourrait le mener au deuxième tour. C’est la sensation de cette précampagne, les médias alimentent le phénomène, et les politiques oublient leurs propositions, pour suivre les polémiques, les outrances quotidiennes de

Lire la suite
Les chroniques de Jamal Berraoui

Tous les pays du monde qui ont atteint un niveau de vaccination conséquent, ont adopté le pass sanitaire. Celui-ci, a pour objectif d’élargir les ouvertures, mais surtout, de forcer les citoyens à offrir leur bras à la piqûre, s’ils veulent avoir une vie sociale. Le Maroc, étant dans la même

Lire la suite
Les chroniques de Jamal Berraoui

La coalition tripartite prépare son gouvernement. On sait que Ouahbi n’en sera pas et que Talbi El Alami, l’Ancien président du Parlement aura juste le groupe du RNI. Ces questions de personnes ne sont pas déterminantes. Le programme l’est beaucoup plus. Les attentes sont grandes,  tant sur le plan social,

Lire la suite
Les chroniques de Jamal Berraoui

Débâcle, débandade, les mots sont crus pour qualifier ce qui s’est passé à Kaboul. Pourtant, tout cela était prévisible dès la signature par l’administration Trump de l’accord de Doha. Mais les services de renseignement comptaient sur une résistance de l’armée Afghane de 90 jours, les Talibans ont repris le pays

Lire la suite
Les chroniques de Jamal Berraoui

En cinq jours, il y a eu 28000 écrits sur internet concernant le Maroc et la pseudo-affaire dite Pegasus. Mais, le soufflet est retombé. Pourquoi ? Parce que trop de trous sont apparus dans la raquette. Le Maroc a porté l’affaire devant la Justice française, contre Amnesty International et Forbidden Stories.

Lire la suite
Les chroniques de Jamal Berraoui

Le Chef du gouvernement a reçu quelques journalistes, dans un format de discussions à bâtons rompus, plutôt qu’un briefing traditionnel. Toutes les questions ont été posées, il a répondu à quelques-unes, en a esquivé d’autres, mais la tonalité était très franche. Il a reconnu que son grand regret était la

Lire la suite
Les chroniques de Jamal Berraoui

Les résultats officiels des législatives en Algérie confirment  l’impasse. Le FLN ( Front de libération nationale )  garde la première place, les indépendants, souvent représentants d’Associations locales sont seconds et les Islamistes compatibles avec les militaires sont troisièmes. Le discours officiel parle d’une division entre les Démocrates et les Islamistes.

Lire la suite
Les chroniques de Jamal Berraoui

Le gouvernement espagnol n’a pas respecté le Maroc comme un partenaire stratégique. Il n’a pas respecté, non plus l’État de droit en tentant de soustraire Brahim Ghali à la Justice. Tout cela est vrai et mérite d’être souligné. Mais faut-il pour autant appeler à une confrontation entre les deux pays.

Lire la suite
Les chroniques de Jamal Berraoui

Brahim Ghali, marionnette des services secrets algériens, a pu sortir de la manière la plus simple du territoire espagnol, cette fois sous sa véritable identité et revenir chez ses maîtres algériens. La Justice espagnole, malgré la multiplicité des plaintes, n’a pas considéré utile de le garder sur son territoire, ne

Lire la suite
Les chroniques de Jamal Berraoui

Comme d’habitude, les médias vont s’intéresser au bilan militaire, au nombre de roquettes, et au nombre de morts palestiniens, 27 au moment où j’écris ces lignes. La supériorité militaire d’Israël est écrasante, ce qui rend ces commentaires d’une idiotie infinie. Ce qui est important, c’est ce qui s’est passé à Jérusalem

Lire la suite
Les chroniques de Jamal Berraoui

L’affaire Brahim Ghali a suscité une vraie tension diplomatique entre Rabat et Madrid. Aux questions posées par le communiqué du ministère des Affaires Etrangères marocain, l’Espagne répond que la réception de Brahim Ghali est un geste humanitaire. Or, le Maroc ne conteste pas que cette personne soit soignée, mais qu’elle

Lire la suite