Startup

Cathedis vers son premier bénéfice en 2024

Après environ dix ans d’existence et trois levées de fonds d’un total de près de 10 millions de dirhams, l’ex-startup marocaine Cathedis (devenue une PME aujourd’hui) vise enfin en 2024 de réaliser un bénéfice significatif.

Ce spécialiste de la e-logistique qui avait été fondée par Imad Mansour Zekri pour accompagner le développement exponentiel du e-commerce au Maroc compte dépasser cette année le chiffre d’affaires de 20 millions de dirhams, à la faveur de la réalisation d’un volume d’activité de plus de 3 millions de colis à livrer sur l’ensemble des 160 destinations que couvre sa plateforme de dispatching à Casablanca et ses différents entrepôts régionaux à travers le pays.

Lire aussi | Un nouvel hôtel à Tanger porté par le groupe immobilier Hosni

Il faut dire, que depuis 2021 où le volume des colis livrés dépassait à peine la barre des 300.000 unités,  le chemin vers la rentabilité a été rude et difficile face à une concurrence des plus acharnées et qui a connu l’entrée en lice de plusieurs nouveaux concurrents dont certains ont lancé des offres disruptives telles Ceos Technology (connue pour sa marque Express Relais) qui a été pionnière au Maroc dans le lancement des livraisons/expéditions de colis de (et à partir) de consignes intelligentes parsemées dans les différentes villes du Royaume et qui offrent de nouvelles perspectives aux commerçants et utilisateurs.

Lire aussi | Le courtier français SPB quitte le Maroc

Les trois investisseurs qui ont accompagné Cathedis dans son aventure, à savoir Afrimobility (filiale d’AKWA Group), CDG Invest et 212 Founders (deux plateformes d’investissement notamment dans les startups du groupe CDG) se frottent les mains de la trajectoire réussie de Cathedis et peuvent donc espérer une cession juteuse de leurs participations à horizon 2026 ou 2027… sauf accident de parcours.

 
Article précédent

Pneumatique : Le géant chinois Sentury s'active au Maroc

Article suivant

Ceci est l'article le plus récent.