Economie

L’outsourcing a généré un CA de près de 20 milliards DH au cours des deux dernières années

Le chiffre d’affaires du secteur de l’outsourcing est passé de 14,7 à 17,9 milliards de dirhams au cours des deux dernières années, soit une augmentation de 20%, a affirmé, mercredi à Marrakech, la ministre de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, Ghita Mezzour.

Au regard à leur rôle essentiel dans la consolidation de la dynamique digitale, les services d’outsourcing et d’exportation numérique font l’objet d’un accompagnement constant, a indiqué Ghita Mezzour, qui s’exprimait à l’ouverture du Gitex Africa 2024, faisant savoir que le Royaume compte plusieurs sociétés nationales et internationales qui proposent des solutions technologies et numériques modernes.

Le Maroc, en plus d’être la deuxième meilleure destination pour l’outsourcing en Afrique, a gagné 12 places au niveau international dans ce domaine, pour se positionner au 28e rang mondial, a-t-elle fait observer, notant que ces résultats ont été rendus possibles grâce aux performances des jeunes compétences, au soutien continu du gouvernement et aux infrastructures de qualité disponibles.

Lire aussi | Oracle inaugurera deux régions de cloud public au Maroc, une première en Afrique du nord

S’agissant de l’accompagnement des startups, le ministère, a poursuivi Ghita Mezzour, a lancé plusieurs mécanismes innovants pour les Fonds de financement en partenariat avec le Fonds Mohammed VI pour l’Investissement (FM6I) et la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG), en vue d’encourager de nouveaux investissements dans les startups marocaines.

Le ministère œuvre également à accompagner ces startups afin de les aider à accéder aux marchés à travers des partenariats avec différents départements, a-t-elle noté, soulignant que le Maroc est passé de la 16ème à la 5ème place en Afrique en termes de financement sur fonds propres, avec une augmentation exceptionnelle de +252% par rapport à 2022.

Lire aussi | 5G: Ghita Mezzour annonce le lancement de plusieurs chantiers

Par ailleurs, la ministre a souligné que le gouvernement s’est employé à améliorer la qualité des services publics numériques, ajoutant que le Maroc compte actuellement plus de 600 services publics numériques. Placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Gitex Africa, qui connaît la participation de plus de 1.500 exposants, représentant plus de 130 pays, se veut un hub favorisant les échanges sur les derniers développements technologiques, notamment dans les domaines de l’intelligence Artificielle, la santé et la cybersécurité.

 
Article précédent

La guerre à Gaza pourrait durer encore "sept mois", indique un responsable israélien

Article suivant

Ceci est l'article le plus récent.