Palmarès des marocains influents

Mohamed Benchaâboun, PDG de Banque populaire

La nomination de Mohamed Benchaâboun à la tête du groupe Banque populaire en 2008, a marqué d’une pierre blanche la trajectoire de cette institution bancaire. Durant cinq ans, il n’a cessé d’accélérer la croissance du groupe sur le marché national. Toutefois, ce patron avisé, a bien compris que la course pour atteindre une masse critique se joue hors des frontières du Royaume, notamment en Afrique. Certes, la banque au cheval a accusé beaucoup de retard comparativement à ses concurrents Attijariwafa Bank et BMCE Bank, ayant déjà investi le continent. Cette donne n’a pas découragé Benchaaboun. Sûr de lui, il prend son temps et réussit un véritable coup de maitre quand l’occasion s’est présentée. Les discussions entre le 12 mars 2012 Koné Dossongui, le propriétaire de la Banque Atlantique et BCP ont démarré en fin d’année dernière lorsque la banque d’affaires Atlantic Finance est entrée en contact avec Upline Group, la banque d’affaires de BCP. Ensuite, les choses sont allées très vite : le  12 mars 2012, Benchaâboun fait venir Dossongui pour accélérer les négociations en toute discrétion. Un sacré coup,  qui a permis à la deuxième banque du Maroc de planter ses drapeaux dans sept pays africains : la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Mali, le Niger, le Bénin, le Togo et le Burkina Faso. Ainsi que de porter le nombre de ses filiales africaines à 9, vu qu’elle était déjà présente en Guinée et Centrafrique.  


Porté à la tête de la Confédération Internationale des Banques Populaires depuis le mois d’octobre dernier, Benchaâboun est un patron très écouté. 

 
Article précédent

Mustafa Terrab, PDG d'OCP Group

Article suivant

Mohamed Kettani