Eau

Le Maroc lance une vaste campagne de sensibilisation contre le gaspillage de l’eau [Vidéos]

Le ministère de l’Equipement et de l’Eau déploie une campagne de sensibilisation visant à combattre le gaspillage de l’eau, en ces temps de stress hydrique.

Lancée il y a plus d’un mois, cette initiative s’inscrit dans une stratégie visant à atténuer les conséquences du stress hydrique persistant.

Confronté à cette problématique, le ministère diffuse régulièrement des capsules d’information à travers les médias sociaux, mettant en lumière la nécessité de modifier les comportements quotidiens liés à la consommation d’eau. Ces capsules mettent en avant des gestes simples mais impactants pour préserver cette ressource précieuse.

Lire aussi | Stress Hydrique : faut-il stopper les cultures dépensières en eau ?

Le message est clair : chaque geste compte. Fermer le robinet lors du brossage des dents, par exemple, peut économiser jusqu’à 30 jours de consommation d’eau pour une famille marocaine moyenne, qui utilise en moyenne 90 mètres cubes d’eau par an.

De même, laisser le robinet ouvert pendant la vaisselle peut gaspiller l’équivalent de trois mois de consommation d’une famille. Même les fuites d’eau, souvent négligées, peuvent s’accumuler pour représenter cinq mois de consommation moyenne d’eau pour une famille.

Utiliser les balais

La campagne aborde également d’autres pratiques courantes, telles que l’utilisation excessive du tuyau d’arrosage pour le nettoyage des sols, qui peut gaspiller deux mois de consommation d’eau potable pour une famille. Le ministère encourage plutôt l’utilisation de méthodes moins gourmandes en eau, comme l’utilisation d’un balai.

Lire aussi | Stress hydrique : L’OCP et la BAD signent un accord de financement de près de 2 MMDH

En outre, les fuites dans les installations sanitaires peuvent coûter cher, représentant jusqu’à deux ans et demi de consommation moyenne d’eau pour une famille marocaine.

Cette campagne intervient dans un contexte de stress hydrique croissant au Maroc, aggravé par les changements climatiques et les années de sécheresse répétées. Son objectif est de sensibiliser la population à l’importance de préserver cette ressource vitale et de réduire le gaspillage d’eau.

 
Article précédent

Cannabis licite : les surfaces cultivées multipliées par 10 en un an

Article suivant

Ceci est l'article le plus récent.