Articles taggés

Privatisation

Banques

Pas la peine de postuler à BMCE Bank en 2019. Le groupe bancaire de Othmane Benjelloun vient d’annoncer qu’il n’aura aucune offre d’emploi pendant toute l’année. Selon le Management de BMCE Bank, cette décision est dictée par des « enjeux d’efficience ». « Depuis la privatisation, la banque s’est engagée  dans plusieurs programmes

Lire la suite
Gestion d’image

M’dina Bus c’est fini. On nous promet un nouvel opérateur, pour combien de temps ?   Le transport public est un drame à Casablanca depuis 40 ans. L’ancienne RATC a rendu l’âme dans les années 80, sous le feu croisé de l’incurie des élus et de la pression démographique. Le trop

Lire la suite
Flash-ecoFoncier

La problématique des terres collectives est évoquée avec récurrence par les pouvoirs publics depuis quelques années. Ceci témoigne de la prise de conscience de la part de nos politiques de l’impérieuse nécessité de libérer ce précieux capital qui pèse 15 millions d’hectares et qui touche plus de 8 millions d’ayants

Lire la suite
Entreprises publiquesFlash-eco

Initié il y a plus de vingt ans, le programme des privatisations a permis à l’État marocain de récolter plus de 100 milliards de DH de revenus et, surtout, de se désengager d’activités totalement ouvertes à la concurrence et ne présentant plus un caractère stratégique pour les politiques publiques. Aussi,

Lire la suite
Conseil de GouvernementStratégie

Norton Rose Fulbright Morocco a conseillé l’Etat marocain dans le cadre de la privatisation et l’introduction à la Bourse de Casablanca de la Société d’Exploitation des Ports, dite Marsa Maroc, principal concessionnaire portuaire au Royaume. Le cabinet Norton Rose a été accompagné dans cette mission par Roland Berger en tant

Lire la suite
Carburants

La société de distribution de carburants et de lubrifiants, Winxo, dresse dans un communiqué une radioscopie de l’affaire la Samir. Pour Hassan Agzenai, président de Winxo, cette affaire est la conséquence d’un long processus de déconfiture débutant depuis la privatisation. Selon lui, les déboires de la Samir ne sont pas

Lire la suite