Articles taggés

dettes

Banques

Au cours de l’année 2018, les dépôts bancaires n’ont enregistré qu’une légère progression. Cette situation est imputée à plusieurs facteurs, notamment la décélération du rythme de croissance des dépôts des particuliers résidents et des Marocains résidant à l’étranger et aussi la baisse drastique des dépôts des agents financiers (OPCVM, compagnies

Lire la suite
Economie

En se basant sur l’enquête menée par le département de la supervision bancaire au sein de Bank Al-Maghrib, ce dernier annonce un ensemble de changements restrictifs vis-à-vis de l’immobilier. Bank Al-Maghrib a présenté le rapport de la supervision bancaire 2018, ce 22 juillet à Casablanca, qui a dévoilé une activité

Lire la suite
Interview

Avec plus de 43 milliards de DH de dettes, La Samir, mise en liquidation définitive, risque d’être la plus grosse faillite de l’histoire économique du Maroc. Au grand dam des actionnaires minoritaires, notamment les compagnies d’assurance Atlanta et Sanad, la Caisse marocaine de retraite, et des fonds d’investissements gérés par

Lire la suite
Conseil de GouvernementFlash-eco

Le Conseil de gouvernement a approuvé, hier, le projet de loi N° 96.18 annulant certaines dettes dues aux régions, préfectures, provinces et communes du Royaume. Ce projet de loi, présenté par le ministre de l’Intérieur, vise à améliorer la relation entre l’administration et les citoyens à travers l’annulation, au profit

Lire la suite

Immobilier

Le PDG d’Alliances semble sur la bonne voie pour alléger les dettes de son entreprise qui s’élève à 4 milliards de DH. Les détenteurs d’ORA 2012, ont accepté de renouveler leur confiance à sa société immobilière   En effet, Alliances Développement Immobilier (ADI) a clôturé avec succès l’émission d’un emprunt

Lire la suite
Business

Rien ne va plus pour Dimagaz. L’entreprise est au bord de l’asphyxie. L’étrangleur n’est autre que l’État. Ce dernier, faute d’honorer ses dettes, menace la pérennité de l’entreprise. Vivement la loi sur les délais de paiement. Vivement que l’État la promulgue et surtout la respecte. Car aux yeux des opérateurs,

Lire la suite