Monde

« Corrompu, incompétent »: Trump éreinte Joe Biden lors d’un meeting

Donald Trump a déversé mardi un torrent d’invectives contre son rival démocrate Joe Biden qui ne parvient pas à effacer la très pénible impression laissée par sa prestation lors du premier débat de la présidentielle.

Il s’agissait de la première apparition publique de Donald Trump, candidat républicain à la présidentielle de novembre, qui était jusqu’à présent resté en retrait des spéculations autour de l’état de santé de Joe Biden.

« C’est la plus grande dissimulation de toute l’histoire politique », a lancé Trump lors d’un discours de 75 minutes, à l’occasion d’un meeting de campagne dans son golf à Miami.

« Comme vous le savez, ils sont tous les co-conspirateurs du sinistre complot visant à tromper le public américain sur les capacités cognitives de l’homme qui occupe le bureau ovale », a-t-il asséné.

Lire aussi | USA: La Cour suprême accorde l’immunité partielle à Trump

« Corrompu, incompétent, souffrant de troubles cognitifs », tels sont les mots qu’a employés Trump pour enfoncer Joe Biden, tandis que la foule cuisait sous des températures avoisinant les 39 degrés.

Durant une allocution truffée d’exagérations et de mensonges, Trump a accusé son rival de régulièrement disparaître du bureau ovale, laissant son fils, Hunter, qui a été reconnu coupable de détention illégale d’armes à feu, gouverner les Etats-Unis avec l’aide de la première dame, Jill Biden.

L’ex-président (2017-2021) a par ailleurs mis au défi son rival de participer à un autre débat sans modérateur et l’a invité à venir disputer une partie de golf.

Lire aussi | Fête nationale tendue pour Biden, en pleine crise sur sa candidature

« Ce sera l’un des événements sportifs les plus regardés de l’histoire, peut-être plus important que la Ryder Cup ou même le Masters », a-t-il persiflé.

« S’il gagne, je donnerai à l’organisation caritative de son choix, n’importe laquelle, un million de dollars. Mais je vous parie qu’il n’acceptera pas cette offre », a-t-il poursuivi.

A ce grand raout, l’influent sénateur latino de Floride, Marco Rubio, dont le nom circule pour devenir le futur colistier de M. Trump, figurait au premier rang parmi le public.

Challenge (avec AFP)

 
Article précédent

Les prévisions du mercredi 10 juillet

Article suivant

Ceci est l'article le plus récent.